Retour

Qu'est ce que le stress justement ?



Nous pourrions le définir par l'ensemble des réactions physiologiques, cognitives, comportementales et émotionnelles qui se manifestent chez un individu lors d'un processus d'adaptation. Ces réactions peuvent aller crescendo selon trois phases d'évolution.

1- La phases d'alerte : les premiers signes liés au stress apparaissent :  l'organisme réagit immédiatement en libérant des catécholamines (hormones produites par la glande médullo-surrénale, dont l’adrénaline). Celles-ci augmentent la fréquence cardiaque, la tension artérielle, les niveaux de vigilance, la température corporelle… Ces modifications ont pour but de préparer l'organisme à réagir en amenant l’oxygène aux organes qui vont être sollicités. Si la situation ne perdure pas, elle peut être synonyme de bon stress. 

2- La phase d'adaptation, de résistance : Peu de temps après la première phase, de nouvelles hormones, les glucocorticoïdes, sont sécrétées (par la glande corticosurrénale). Ces hormones augmentent le taux de sucre dans le sang pour apporter l'énergie nécessaire aux muscles, au cœur et au cerveau et y maintenir un niveau constant de glucose. L’organisme se prépare aux dépenses énergétiques que nécessite la réponse à la situation stressante. La sécrétion des glucocorticoïdes est autorégulée : des récepteurs du système nerveux central détectent les quantités libérées dans le sang et adaptent leur production.

3- La phase de décompensation, d'épuisement : Dans cette situation, les capacités de l’organisme sont débordées. L’autorégulation des glucocorticoïdes devient inefficiente. L'organisme est submergé d'hormones activatrices qui, si les tentatives de modification de la situation se révèlent inopérantes, peuvent devenir délétères pour la santé.


En paralléle des manifestations corporelles, il y a aussi l'apparition d'images et de discours intérieurs au niveau de notre mental. Nous nous surprenons à ruminer des pensées négatives et notre vie prend une toute autre couleur. Il s'agit de l'auto entretien d'un véritable état d'esprit qui va favoriser le maintien d'un état mental qui "broie du noir". 


Effets du stress chronique sur la santé

Hypertension, nervosité, fatigue, dépression… L’état de stress n’est pas une maladie en soi mais lorsqu’il est intense et qu'il dure, il peut avoir des effets graves sur la santé physique et mentale des personnes concernées.



          Ce qu'apporte la sophrologie 


  Tout d'abord apprendre à respirer


En effet, la respiration est la porte d'entrée pour réguler son système nerveux par une action directe sur la sécrétion d'hormone "positive" : endorphine, ocytocine, dhea, mélatonine...



Ensuite apprendre à repérer les tensions musculaires et les relâcher.


Ecouter son corps, ses ressentis, les perceptions, amène à commencer à prendre soin de soi.



Apprendre à prendre du recul !


Se préserver, prendre de la distance notamment avec ses émotions. 

Garder une bonne maitrise de soi.


Et les émotions donc...


Apprendre à les identifier, en prendre conscience afin de mieux les accepter et de mieux les exprimer.


Et puis apprendre à accepter ce que l'on ne peut changer ! c'est cela le lâcher prise.


C'est à dire, ne pas perdre d'énergie pour des éléments qui ne changeront pas et pouvoir ainsi avancer plutôt que de ressasser, d'avoir un discours intérieur négatif.

Sortir de ce cercle vicieux. 

Et finalement, apprendre à s'adapter mais cette fois en respectant nos valeurs et non pas en s'accommodant parce qu'il le faut !


Déployer les moyens qui nous permettront de bien gérer et vivre ce moment. On s'adapte toujours dans un principe d'action positive.

0